le Zéro Déchet et l’anti gaspillage vont de paire… je prends l’habitude de cuisiner mes déchets… mais si je profitais des déchets des autres…. euh…..

Et tout part du constat d’un pote, dans sa profession, il jette en quantité assez conséquente ceci, et donc challenge pris de tester les alternatives pour l’utiliser au max voir complètement…

Je lève le voile : Ceci est de la drèche (à tes souhaits!) ATTENTION moment didactique : Les drêches sont des résidus du brassage des céréales lors de la fabrication de la bière.

Quand tu vas chercher de la drèche, elle est humide. De ce fait, il y a différentes façons de la travailler :

  • Soit humide, pour en faire des cookies, du pain, des barres de céréales (recettes à venir) ou pour cuisiner de la viande ou du poisson.
  • Soit séchée, pour ensuite la mixer, la tamiser et se retrouver avec une farine prête à l’emploi (expériences à venir avec les recettes)… le séchage prend un peu de temps mais promis ça viendra!

Mais j’avoue que tout au long de mes recherches, de mes lectures, un procédé d’utilisation m’a particulièrement interessé : la cuisson en croûte de drèches.

Et hop, c’est mercredi, après un petit tour au jardin :

Une fois le panier de légumes prêt, les patates remontées de la cave, Go vers la boucherie avec mon tupperware… Welcome le carré de porc!!!

Le principe est assez simple: faire un lit de drèche, poser deux tranches de lard, le carré de porc (au préalable coloré), couvrir de deux tranches de lard et puis le grand principe de la cuisson en croûte, on recouvre complètement de Drêches.

Perso pour ce genre de pièce de viande, j’opte pour le thermomètre à cœur pour surveiller la température et ne pas avoir de mauvaise surprise. Enfourner à 180C° pendant une bonne heure …

La viande est juste tendre, moelleuse à souhait… La drèche donne un très léger gout à la viande…. mais quelle belle découverte gustative…

Une petite sauce à la bière brune, les bons légumes, une purée pommes de terre – navets, et une astuce surprise pour décorer mais j’y reviendrai plus tard dans un prochain article (#teasing : utiliser les poireaux dans son entièreté).


“Pour cette raison, ne cessons pas de déguster une bonne bière et produisons des drèches! Santé les zamis!


P